Comment palisser une plante grimpante

Pour qu’elle soit en très bonne santé, pour que sa floraison soit optimale, harmonieuse et resplendissante, il est nécessaire de palisser votre plante grimpante dès le moment où vous la plantez, c’est-à-dire l’attacher à un tuteur pour l’aider à la pousse. Pour obtenir des plantes en pleine croissance, suivez ce guide et adoptez les meilleurs conseils !

Obtiens un devis gratuit !

Avec quel support palisser une plante grimpante ?

Il existe de nombreux supports qui vous permettent de palisser une plante grimpante, chacun d’entre eux étant adapté à une variété en particulier, mais aussi à un mur ou à un espace vide de votre jardin.

Les supports pour palisser une plante grimpante, quels qu’ils soient, doivent être assez solides et robustes puisqu’ils sont censés supporter le poids adulte de la plante, notamment les lianes qui peuvent devenir très lourdes, sachant que certaines peuvent pousser jusqu’à plusieurs mètres de hauteur, il est donc essentiel de choisir un matériel de qualité.

Les supports à poser contre un mur

Si vous souhaitez accrocher votre plante grimpante à un support qui est contre un mur, certaines règles sont à respecter. En effet, il sera nécessaire de laisser environ 10 centimètres entre le support et le mur, permettant à l’oxygène de passer et ainsi d’optimiser la croissance de votre plante. Par ailleurs, vous devrez planter votre variété à environ 20 ou 30 centimètres du mur, car de cette manière, les racines de votre plante auront plus de place pour se développer et donc pour pousser de manière optimale.

Si vous souhaitez adopter cette technique, vous pouvez choisir un grillage à fixer au mur, ou bien un treillis en plastique ou encore en bambou. Ce dernier, en plus d’être utile pour palisser votre plante grimpante, est un véritable ornement décoratif pour votre jardin !

Autre solution, vous pouvez également choisir de planter des piquets ou des crochets dans votre mur, puis par la suite les relier entre eux par des fils de fer parfaitement tendus. Attention cependant, chaque piquet devra être séparé de 50 centimètres, afin d’avantager la pousse de la plante.

Les supports indépendants

Les supports indépendants sont idéaux pour palisser des plantes grimpantes susceptibles de prendre de la hauteur lors de leur croissance, telles que des rosiers grimpants, des lianes ou bien un chèvrefeuille grimpant. Ces types de supports sont également très nombreux, puisque qu’il peut s’agir de pergolas, d’arches ou encore de trépieds.

L’avantage de ces supports est qu’ils peuvent être placés n’importe où dans l’espace disponible de votre jardin. Cela vous permet de choisir la meilleure place pour votre plante, là où elle se plaira et donc là où elle poussera le plus et vous donnera les plus belles fleurs.

Comment palisser des plantes grimpantes ?

Même si vous êtes débutant ou que vous jardinez très rarement, vous pouvez parfaitement réussir le palissage de votre plante grimpante, il suffit de suivre quelques conseils et consignes, et le tour est joué !

Quel type de plantes grimpantes palisser ?

Parmi toutes les plantes grimpantes existantes, elles n’ont pas forcément toutes besoin d’être palisser. En effet, certaines d’entre elles, telles que le lierre, la vigne vierge ou l’hortensia grimpant, n’ont pas besoin de tuteur pour pousser, car elles possèdent des crampons ou des ventouses sur leurs tiges leur permettant de s’accrocher seules à un mur ou un arbre par exemple. L’expansion et la croissance de ces plantes seront contrôlées et maintenues par la façon et la fréquence où vous les taillez.

Les autres types de plantes grimpantes, ont, quant à elles, besoin d’un petit coup de pouce pour pouvoir pousser et grimper de manière optimale :

  • Plantes sarmenteuses : elles ont besoin d’être attachées toute leur vie. Il peut s’agir de jasmin par exemple ;
  • Plantes ayant des tiges volubiles et qui vont s’enrouler naturellement autour de leur support comme la passiflore ;
  • Certains arbustes fruitiers comme le framboisier.

Quel type de liens utiliser pour palisser des plantes grimpantes ?

Puisqu’ils doivent tenir de nombreuses années, il est nécessaire d’utiliser des liens solides, tels que des liens en caoutchouc, en plastique ou bien en raphia. Ces derniers sont d’ailleurs très esthétiques et décoratifs.

Il faut cependant faire attention à ce que les liens soient assez serrés pour que la plante ne tombe pas, mais pas trop pour ne pas bloquer sa croissance.

À quel moment palisser une plante grimpante ?

Dès la plantation ! Et il faut continuer à palisser les nouvelles tiges qui poussent, pour donner une jolie forme à votre plante. Même si les plantes grimpantes ont besoin d’un entretien léger et qu’elles sont tout indiquées pour les jardiniers débutants ou amateurs, il est néanmoins essentiel d’entretenir le palissage de vos plantes grimpantes et de tailler celles-ci lorsque cela est nécessaire, afin de d’améliorer leur pousse et donc la beauté de leurs fleurs ou de leurs fruits. Qu’elles soient à feuillage caduc ou à feuillage persistant, vous devez en prendre soin !