Les arbres fruitiers pour un jardin Méditerranéen

Avec ses hivers doux et son fort ensoleillement, le bassin méditerranéen est propice à la culture de fruits parfumés et gorgés de soleil. Attention cependant, le potager et/ou la culture de fruitiers est une science exacte qui ne laisse pas sa place au hasard ! Pour un verger provençal réussi, il faut connaître la nature de votre sol et sélectionner les spécimens en conséquence.

Voici comment choisir des arbres et arbustes fruitiers adaptés à votre sol, pour profiter de tous les bienfaits des fruits du Sud à la maison !

Les arbres pour les sols sablonneux ou limoneux

Ce type de terre est granuleuse, sa texture est poreuse et s’émiette lorsqu’on la prend en main. Il s’agit d’une terre douce et plutôt riche en nutriments.

Espèces et variétés de Prunus

Ce type de sol est particulièrement adapté aux variétés de Prunus : pêchers, cerisiers, abricotiers, pruniers, brugnoniers, nectariniers…

Bon à savoir : pour toute plantation de verger, vous devez vous familiariser avec les termes de greffes et portes-greffes. Le plus souvent, les semis ne donnent pas les résultats escomptés pour une production à grande échelle, et c’est valable pour la grande majorité des variétés d’arbres fruitiers. Pour obtenir à coup sûr un végétal productif, on sélectionne un porte-greffe, un arbre sur lequel on implante le greffon d’une autre essence. Celui-ci se développera grâce à son support qui l’alimentera. Le choix du porte-greffe est donc primordial, et doit se faire en fonction de la nature du sol.

Pour ne pas vous tromper sur le choix du porte-greffe, renseignez-vous auprès de professionnels !

Espèces et variétés d’agrumes

Pour faire le plein de vitamines tout en apportant de l’exotisme à votre jardin, les agrumes sont des arbustes particulièrement décoratifs. Feuillage brillant, fruits aux couleurs chaudes et fleurs agréablement parfumées, ce type de plante demande tout de même quelques précautions.

Les agrumes doivent être plantés en pot, qu’il faudra rentrer dès les premiers froids. Sensibles au froid, le climat méditerranéen est d’idéal pour gorger les fruits de soleil ! Ils apprécient les sols drainants, plutôt riches, sableux et sans calcaire. En revanche, ils craignent le vent et nécessitent un peu d’entretien : à rempoter tous les 3 ou 4 ans, avec arrosage fréquent en été.

Si les classiques orangers ou citronniers sont toujours du plus bel effet, vous pouvez également opter pour :

  • Le citron caviar,
  • Le kumquat,
  • Le bigaradier,
  • Le limettier,
  • Le cédratier…

Des variétés pour tout type de sols

Si les sols sablonneux sont particulièrement accueillants pour une majorité de variétés, voici quelques arbres fruitiers qui peuvent pousser dans n’importe quel type de sol :

  • Les amandiers,
  • Les figuiers de barbarie,
  • Les néfliers du Japon, qui produisent des fruits orangés
  • Les grenadiers,
  • Le plaqueminier, qui n’est autre que l’arbre du kaki !
  • Le feijoa, aussi appelé « goyavier du Brésil », dont les fruits sont un savoureux mélange entre la fraise, l’ananas et la goyave.

Les arbres pour les sols lourds et argileux

Si votre sol est argileux, la terre qui s’y trouve est souple de façon à ce que vous puissiez la modeler à votre guise. Lors de fortes chaleurs, la terre se fendille alors que quand il pleut, elle devient compacte et collante.

Peu d’arbres se plaisent dans ce type de sol, hormis les cognassiers. Bien qu’ils préfèrent les sols silico-argileux, ils s’adaptent bien sur tous types de terrains, à condition qu’il ne se dessèche pas en été. Les espèces de prunus sont à éviter, car un sol argileux et lourd est propice au développement de maladies, notamment à la sécrétion de gomme.

L’amandier peut également être planté sur un sol argileux, à condition d’être greffé sur un pêcher, car ce dernier pousse dans n’importe quel type de terre.

Les arbres pour les sols maigres et caillouteux

Ce type de sol offre une terre plutôt pauvre, légère et caillouteuse, arborant des teintes claires.

Avec son feuillage argenté et son tronc noueux, l’olivier est l’un des plus beaux arbres du Sud. De croissance lente, il est réputé pour sa longévité légendaire, qui se plaît sur les sols maigres ou limoneux. Très résistant à la sécheresse, il faut simplement le placer à l’abri du vent, en pot, en bac ou en pleine terre.

Vous pouvez également y planter l’abricotier, car il ne supporte pas les excès d’humidité et se plaît dans les substrats bien drainés. Les pistachiers sont des arbres qui supportent également la sécheresse et apprécient les sols secs ou légèrement calcaires.

Si vous appréciez l’exotisme, le jujubier est une alternative possible. Aussi appelé dattier chinois, il s’agit d’un arbre originaire des pays tropicaux produisant des fruits, les jujubes, dont la chaire est similaire à celle de la pomme. De croissance lente, il ne produit pas de fruit les 4 premières années mais plus il vieillit, plus il est productif !

Les arbres pour les sols acides

Pour connaître l’acidité de votre sol, le plus simple est de réaliser une petite expérience au vinaigre blanc. Prélevez une petite quantité de votre terre et versez-la dans un verre transparent avec le vinaigre. Si le mélange bouillonne, devient effervescent ou produit une petite mousse blanche, alors votre sol est calcaire. Si une petite réaction se produit ou qu’il ne se passe rien, votre sol est neutre ou acide.

Les agrumes tolèrent relativement bien les sols légèrement acides, ainsi que l’arbousier, dont les baies rouges sont particulièrement savoureuses. Très répandu sur les sols méditerranéens, ce petit arbre ne dépassant pas les 8 mètres de hauteur apprécie les climats doux pour fructifier correctement. Avec ses feuilles brillantes et ses fruits colorés (on l’appelle souvent l’arbre aux fraises), l’arbousier est ornemental et demande peu d’entretien.

Les arbres pour les sols calcaires

Arbre méditerranéen par excellence, le figuier se cultive sur un sol plutôt sec et calcaire. Bien qu’il résiste au gel, ses fruits ont besoin d’un maximum d’exposition et de températures élevées et régulières pour mûrir.

Vous pouvez également y planter :

  • Des abricotiers greffés sur prunier Myrobolan,
  • Des amandiers greffés sur pêcher-amandier,
  • Des pêchers greffés sur amandier.

Pour résumer, commencez par déterminer le type de sol auquel vous avez affaire. Ensuite, choisissez le porte-greffe adapté en fonction de la nature de la terre, et veillez à respecter des règles de culture : saison de plantation, arrosage, taille des arbres, rempotage, hivernage, etc. Le choix des espèces adaptées dépendra de vos goûts !

Jardin de Verone : conseils pour créer un jardin italien