Petit labyrinthe de jardin, quels végétaux utiliser

Tous les ans, dans les champs, on voit fleurir de grands labyrinthes végétaux. Ces installations temporaires sont devenues en très peu de temps des lieux de tourisme très prisés.

Au cours de l’histoire, des labyrinthes ont été créés dans les extérieurs des plus grands châteaux. Désormais, on les retrouve également dans les jardins de particuliers. S’ils sont du plus bel effet, les labyrinthes végétaux demandent des aménagements spécifiques mais surtout exigent le plus grand soin au moment du choix des végétaux.

Aménager un labyrinthe végétal, un projet d’envergure !

Qu’il soit imposant ou réduit à un espace modeste, le labyrinthe végétal est un projet ambitieux. Avant sa mise en chantier, beaucoup de questions doivent être définies. La plus importante étant : à quoi servira le labyrinthe ? Sera-t’il un espace de jeux pour toute la famille ou bien destiné à la méditation ? Sera-t’il purement décoratif ou doit-il être fonctionnel, avec plusieurs entrées et sorties ? L’étape suivante est, en toute logique, le choix des végétaux et c’est là que les choses peuvent se compliquer car il faut à la fois trouver des plantes qui soient adaptées pour ce type d’aménagement mais aussi qui puissent résister au climat local.

Comment dessiner son labyrinthe végétal ?

En effet, il ne suffit pas de connaître la surface dédiée au labyrinthe et d’improviser. Le dessin est primordial pour planter correctement les végétaux. Les allées de ce labyrinthe seront-elles droites ou sinueuses ? Quel motif devront-elles représenter ? Préférez-vous un rendu symétrique ou figuratif ? Installerez-vous des bancs et des éclairages ? Le dessin doit être détaillé, minutieux et complet. A ce stade, il est possible de s’adresser à un paysagiste. Ce dernier déterminera les options envisageables en fonction du terrain, des envies du particulier et du climat. Il déterminera le motif final et insérera les entrées afin que l’ensemble soit fonctionnel. Il faut également penser aux facilités d’accès pour l’entretien futur du labyrinthe. D’ailleurs, un paysagiste proposera également ses services pour que le labyrinthe conserve sa beauté toute l’année.

Quelques conseils afin de choisir les plantes pour un labyrinthe

Le choix des végétaux n’est pas réellement une affaire de goûts personnels lorsqu’il s’agit d’un labyrinthe de jardin. Il faut mettre en avant certaines plantes capables de supporter les contraintes d’une telle structure et le climat. Il faut bien comprendre que la forme d’un labyrinthe n’a rien de naturel pour une plante. Le choix final se portera donc sur un végétal capable de supporter de telles manipulations. C’est le cas, par exemple, de :

  • L’aubépine qui est un végétal au feuillage caduc s’élevant avec aisance et se taillant facilement pour créer des volumes précis
  • Le chèvrefeuille des haies. C’est un bon candidat également car il est peu exigeant et particulièrement résistant
  • Le buis. Voici un grand classique, à condition de ne pas faire d’amalgame avec sa version miniaturisée qui ne dépassera pas 1 mètre de hauteur
  • L’if commun et son feuillage persistant trône en bonne place dans le top des végétaux pour labyrinthe
  • L’épicéa commun qui est très utilisé par les paysagiste car il s’adapte à de nombreux types de sols et se taille sans trop de difficultés

Le labyrinthe végétal la perfection géométrique. C’est précisément pour son esthétique que le labyrinthe de jardin gagne en popularité. Il permet de structurer un espace vert tout en lui donnant une grande valeur décorative. Au sein des allées du labyrinthe, on peut tour à tour aménager des espaces de jeux pour les plus jeunes, un véritable lieu de méditation en intégrant par exemple une fontaine et une statue de Bouddha, ou encore s’offrir un lieu de repos apaisant et ordonné.

Jardin de Verone : conseils pour créer un jardin italien