Les différents matériaux pour construire un escalier extérieur

Un escalier d’extérieur doit être conçu avec le plus grand soin pour résister aux aléas du temps. Différents matériaux sont ainsi exploitables pour optimiser sa stabilité et sa résistance.

Voyons donc quels sont ces divers matériaux pour construire un escalier extérieur avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Le béton

L’escalier en béton est un escalier extérieur résistant, relativement à bas prix qui peut durer de nombreuses années.
Faisant partie des escaliers traditionnels que l’on rencontre dans les maisons modernes, il peut se couler sur place ou s’acheter pré-fabriqué. Vous pouvez également le construire vous-même à l’aide de marches individuelles.
Ce genre d’escalier a l’inconvénient de demander beaucoup d’entretien car la mousse et les algues s’installant sur les marches obligent à les nettoyer pour ne pas qu’elles soient lisses et glissantes. Le problème de mousse peut être cependant limité en imprégnant le béton de produit hydrofuge. Et contre le risque de glissade, les marches peuvent être équipées de bois ou d’autres matériaux antidérapants.
Il faut savoir que l’escalier en béton n’est pas uniquement fonctionnel car il existe diverses combinaisons modernes et élégantes pour l’aménager.

Le métal

Un escalier extérieur en métal fait partie des escaliers originaux et s’avère solide, tout en étant léger, et capable de surmonter de grandes portées.
Il ne nécessite généralement pas d’entretien et va durer de longues années.
Différent esthétiquement des escaliers en bois ou en pierre qui offrent un aspect chaud, il peut provoquer du bruit et des résonances à la montée ou à la descente des marches. Cela dépendra bien évidemment du type de marche, de la finition, du genre d’escalier et de la construction. Mais pour atténuer le bruit, l’escalier métallique peut s’équiper de marches en bois.
Par ailleurs, il peut accepter aussi d’autres combinaisons pour le rendre plus esthétique et d’un aspect moins froid, telles que des balustrades en verre, des marches en pierre de taille, de l’aluminium laqué ou de l’inox au lieu de l’acier galvanisé.

Le bois

L’escalier en bois appartient à la famille des escaliers en matériaux naturels.
Il offre un aspect authentique et chaud.
L’avantage de ce matériau est qu’il se travaille facilement et qu’il est très flexible.
Les marches de l’escalier peuvent ainsi être en bois dur (bankirai ou azobé) et un autre bois sera employé pour le reste de l’escalier. Généralement, celui-ci est en bois dur massif (chêne, hêtre ou frêne par exemple) ou en bois massif imprégné (pin par exemple). Il peut aussi être teinté ou peint.
Le bois offre ainsi de nombreux styles, formes et espèces mais il nécessite toutefois un entretien régulier (peinture, huile ou teinture).
Sa durabilité va dépendre de l’espèce de bois choisie et de l’entretien qui lui est consacré.

La pierre de taille

L’escalier en pierre de taille appartient aussi à la famille des escaliers en matériaux naturels.
Noble et intemporel, il est généralement attirant visuellement et s’avère très solide.
Employé majoritairement dans les maisons de campagne ou les corps de ferme, il peut durer de nombreuses années.
Plusieurs pierres sont employées pour sa construction, comme la pierre de taille bleue (vietnamienne ou belge), le basalte, le grès shale ou le granit.
Avec son aspect très robuste, la pierre de taille peut s’appliquer dans presque tous les environnements extérieurs. Mais il faut savoir qu’elle ne peut pas être utilisée pour construire un escalier à noyau plein. Elle convient parfaitement par contre aux escaliers courbés.
Il faut savoir également qu’un escalier en pierre de taille coûte relativement cher et que son installation demande beaucoup de temps à cause des éléments non fixés. De plus, il doit être posé sur une fondation solide (béton ou sable stabilisé).

Pour conclure, rappelez-vous que vous pouvez combiner plusieurs matériaux pour construire un escalier d’extérieur (bois, béton, verre, métal et matière synthétique) afin de lui apporter un meilleur aspect esthétique et économiser de l’argent. Donc si vous désirez en apprendre plus à ce sujet ou sur les spécificités des matériaux de construction d’un escalier, ou si vous désirez simplement connaître les différentes formes d’escaliers extérieurs (comme les escaliers d’extérieur, héritage de l’escalier monumental des jardins Italiens), demandez vite conseil auprès de notre expert.

Jardin de Verone : conseils pour créer un jardin italien