Des plantes tropicales pour un jardin méditerranéen

De nombreuses espèces exotiques sont capables de s’acclimater parfaitement parmi la flore méditerranéenne. En choisissant des plantes tropicales rustiques, il est tout à fait possible d’aménager un petit coin de paradis dans son jardin, aux airs de voyage et d’exotisme…

Découvrez comment aménager un jardin exotique, pour un dépaysement végétal réussi.

Cultiver des plantes exotiques

Jardin tropical ou désertique ?

Le jardin tropical peut être de type tropical ou désertique.

Le jardin tropical se caractérise par une végétation luxuriante, aux feuillages éclatants et aux formes singulières. Il donne une impression de nature foisonnante, de jungle touffue parsemée de touches de couleurs vives et de points d’eau. On y retrouve des arbres exotiques, des vivaces aux grandes feuilles et des fleurs colorées et parfumées. Le sol y est riche et fertile, plutôt humide, auquel il est bon d’apporter régulièrement du compost ou de l’engrais.

Le jardin désertique est tout l’opposé : composé d’un sol sec, pauvre et caillouteux, il accueille une végétation de toutes sortes de cactées, exposée à un climat aride. Les plantes sont exposées à un ensoleillement maximum, et se développent en sujets isolés afin que chacune trouve suffisamment de nourriture et d’eau. La plupart du temps, un paillage minéral est utilisé pour parfaire le décor et maintenir un drainage suffisant.

Conseils de culture

Un jardin tropical nécessite un substrat riche mais bien drainé, en particulier pour les palmiers. En effet, une terre drainée donne de meilleure chances aux végétaux de résister aux hivers, même rustiques. Le substrat devra être composé d’un mélange de terre minérale, d’humus, de sable à gros grains ou de gravier.

Avant vos plantations, n’hésitez pas à travailler le sol et à l’enrichir avec du compost ou du fumier. Si votre sol est argileux, vous pouvez éventuellement l’alléger avec de la tourbe.
Pour le jardin désertique, espacez bien vos plantes et pensez aux ports en boule, plus compacte (ciste, santoline, thym, buis…). Une fois vos plantations réalisées, paillez avec du sable très grossier. Vous pouvez également ajouter un gravier décoratif.

Choisir ses plantes exotiques

Le jardin tropical laisse d’infinies possibilités de choix de plantes, à condition de sélectionner des espèces rustiques, plus adaptées à notre climat. Pour un résultat harmonieux, disposez vos plantations sur différents niveaux !

Les végétaux du jardin tropical

Dans un jardin tropical, la plupart des plantes vivent à l’ombre d’espèces plus hautes. On choisira donc quelques arbres exotiques pour leurs silhouettes graphiques. Voici quelques espèces rustiques :

  • Le Trachycarpus fortunei, dit « palmier chanvre », est l’un des plus rustiques d’entre eux, capable de résister jusqu’à – 18 °C.
  • Le Musa basjoo, un bananier rustique résistant de – 12 à – 15 °C.
  • Le phyllostachys vivax (bambou géant) ou le Fargesia robusta, un bambou non traçant, plus adapté aux petits jardins.
  • La Dicksonia antartica, une fougère arborescente.

Ensuite, on pourra étoffer l’ensemble avec :

  • Des arbustes fleuris : Lagerstroemia, le Fatsia japonica « Siper’s web », le Tetrapanax papyrifera Rex ou « plante à papier de riz », le Lagerstroemia ou « lilas des Indes »…
  • Des vivaces à grandes feuilles : Colocasia Pink China ou « oreille d’éléphant », Lobelia cardinalise ‘Queen Victoria’, Crocosmia ‘Lucifer’, L’Astilboides tabularis
  • Des fougères : le Dryopteris wallichiana ou « grande fougère à écailles dorées », l’osmonde royale, l’hosta, la gunnère du Brésil…
  • Des grimpantes : passiflore, bougainvillier, vigne du Japon…

Enfin, parsemez de jolies fleurs tropicales pour une touche colorée et parfumée. Voici quelques variétés de fleurs résistantes :

  • L’hibiscus des marais,
  • Les cannas, au large feuillage panaché,
  • Les agapanthes,
  • Le bégonia grandis evansiana, rustique jusqu’à – 18 °C,
  • Les Hedychiums, arums d’Ethiopie, dahlias…

Les végétaux du jardin désertique

Le jardin désertique comporte essentiellement des cactées, la grande famille regroupant les cactus et plantes grasses.

Pour structurer votre jardin désertique, vous pouvez miser sur de grandes cactées comme les euphorbes ou les figuiers de barbarie, des cactus à port érigé (les variétés les plus rustiques sont l’Opuntia ou l’Echinocereus), ou encore des cactus à port boule, comme l’Acanthocalycium spiniflorum ou le Ferrocactus histrix.

D’autre part, disposez diverses succulentes, qui s’harmoniseront de multiples formes et camaïeux de verts : agaves, aloes, cordyline, yucca… Pensez également à quelques plantes tapissantes, comme le sedum, les jourbarbes ou les delospermas.

L’entretien du jardin exotique

Le jardin tropical exige un peu d’entretien. Dès le printemps, il faudra procéder à la taille et au nettoyage complet de vos sujets, afin de conserver une harmonie dans votre jungle. Certaines plantes peuvent également nécessiter un paillage protecteur en hiver.

Concernant l’arrosage, il est important d’arroser abondamment par temps sec. N’utilisez pas d’eau calcaire, chlorée ou les eaux de type minérale. Un apport régulier de compost ou d’engrais organique sera également le bienvenu.

À l’inverse, le jardin désertique est l’un des moins exigeants en entretien, à condition de respecter les règles de culture. L’important étant de lutter contre les excès d’humidité, une bonne exposition et un sol bien drainé seront suffisants pour maintenir vos cactées en pleine santé !

Jardin de Verone : conseils pour créer un jardin italien