Choisir un éclairage extérieur pour votre jardin

Pour profiter pleinement des longues nuits d’été, le choix d’un éclairage extérieur pour son jardin est essentiel. Applique murale, bornes lumineuses, lampadaires…les modèles ne manquent pas ! Il est alors nécessaire de prendre en compte plusieurs critères pour bien faire son choix.

Suivez notre guide pour tout savoir sur les différents types d’éclairage extérieur ainsi que leurs fonctionnalités ! 

Les différents modèles d’éclairage extérieur

Le choix de votre modèle d’éclairage doit correspondre à vos envies en terme d’intensité lumineuse et doit s’adapter à l’environnement à éclairer.

  • Les appliques d’extérieur : c’est le choix idéal pour éclairer une terrasse ou les abords d’une habitation. Leur installation est facile à réaliser, car elles se fixent sur les murs extérieurs. Selon le modèle choisir, la lumière peut être directe ou indirecte.
  • Les suspensions : avec leur structure fixe et rigide, les suspensions s’installent sur le plafond d’une véranda, d’une pergola ou bien encore d’une tonnelle. Elles peuvent offrir une lumière directe ou diffuse. Vous pourrez ainsi profiter de vos soirées en terrasse !
  • Le lampadaire : imposant de part sa grande taille, le lampadaire apporte une forte puissance d’éclairage. Il est conseillé pour éclairer une terrasse ou baliser une allée.
  • Les bornes lumineuses : ce type de luminaire est recommandé pour délimiter un chemin dans un jardin. Il offre ainsi une meilleure sécurité la nuit. C’est un éclairage fonctionnel avec une faible puissance, qui procure une lumière à la fois douce et diffuse.
  • Le projecteur extérieur : doté d’une lumière puissante, le projecteur est idéal pour éclairer et mettre en évidence une partie précise de votre jardin.
  • Les spots  : Ils n’ont pas à proprement parler une fonction d’éclairage, mais servent plutôt à ajouter une ambiance lumineuse. Leur avantage est de pouvoir s’installer partout (mur, plafond, sol..). Il existe 4 types de spots :
    • Les spots à enterrer : recommandé pour illuminer un jardin ;
    • Les spots à piquer : pivotants ou orientables, ils permettent de mettre en valeur une partie d’un jardin ou une décoration, comme une fontaine par exemple ;
    • Les spots à encastrer : leur lumière tamisée est idéale pour éclairer une allée de jardin ;
    • Les spots carrossables : résistants au passage d’une voiture, ils sont parfaits pour éclairer une allée de garage.
  • La guirlande lumineuse : ce type de lumière apporte une ambiance cosy au sein d’un jardin. Sa lumière, douce et diffuse, la rend idéale pour les soirées d’été.

Les critères pour choisir son éclairage extérieur de jardin

Une fois le modèle d’éclairage choisi, d’autres critères seront à prendre en compte  : résistance du luminaire, mode d’éclairage, matériaux etc…

L’indice de protection

L’indice de protection, appelé IP, sert à indiquer la résistance d’un luminaire face aux corps externes.  Le 1er chiffre correspond à la résistance à la poussière, tandis que le deuxième correspond aux corps liquides. Plus le chiffre est élevé, plus la protection sera importante.

  • IP 24 : idéal pour les éclairages, tels que les appliques murales, qui ne sont pas en contact direct avec l’eau. Cet indice offre une protection contre les corps solides supérieurs à 12mm et contre les petites aspersions d’eau ;
  • IP 44 : les luminaires, tels que les appliques et les spots encastrés, sont exposés aux intempéries. Avec cet IP, une protection contre les corps solides supérieurs à 1mm et les projections d’eau sera garantie ;
  • IP 65 : cet indice est conseillé pour les luminaires, tels que les bornes et les projecteurs. Ils résisteront ainsi face à la poussière et aux jets d’eau.
  • IP 67 : un éclairage installé dans un jardin devra avoir l’IP 67. Souvent exposé aux intempéries, les luminaires seront étanches et résistants face aux fortes pluies et aux sols humides.

Les matériaux

Le choix du matériau pour l’éclairage extérieur est important. Les luminaires sont très souvent soumis aux aléas climatiques. Il est alors recommandé de se tourner vers des matériaux ayant une bonne résistance aux intempéries : acier galvanisé, acier inoxydable ou bien encore l’aluminium.

Mode d’éclairage : solaire ou électrique ?

Selon l’intensité de lumière désirée, vous aurez le choix entre différentes sources d’énergie.

  • Énergie solaire : facile à installer, l’éclairage solaire ne demande aucun branchement. Il est écologique et permet de réaliser des économies d’énergies. La puissance d’éclairage est identique à celle des modèles électriques. Néanmoins, l’autonomie dépendra du taux d’ensoleillement ;
  • Électrique : la majorité des éclairages extérieurs fonctionnent à l’électricité. L’installation peut parfois être compliquée et nécessiter l’aide d’un professionnel. De plus, cette installation électrique doit répondre à la norme NF C 15-100.Pour les éclairages d’ambiances, comme les guirlandes, beaucoup fonctionnent avec des piles. Il faudra donc faire attention à souvent les changer.

Mode d’allumage

Selon l’utilisation que vous souhaitez faire de votre éclairage extérieur, plusieurs modes d’allumage sont possibles.

  • Le détecteur de mouvement : en complément d’un luminaire, il permet un allumage automatique dès le passage d’un individu. Il sécurise ainsi votre jardin et les entrées de votre habitation ;
  • La minuterie : ce système permet d’éteindre automatiquement un éclairage après une durée déterminée ;
  • L’interrupteur : le système le plus connu et le plus simple pour gérer ses luminaires. Pour l’extérieur, il est préférable d’opter pour un modèle disposant d’un témoin lumineux. L’interrupteur sera plus facile à trouver une fois la nuit tombée.

Quel prix pour un éclairage extérieur ?

Le budget à prévoir pour son éclairage extérieur variera beaucoup selon le modèle et les fonctionnalités. Voici quelques prix à titre indicatif :
Applique murale : de 30 à 250€ ;
Lampadaire : de 80 à 350€ ;
Borne lumineuse : de 20 à 180€ ;
Projecteur : de 30 à 80€, voir jusqu’à plus de 150€ avec détecteur de présence.

Pour un budget plus précis, n’hésitez pas à vous tourner vers un professionnel pour la réalisation d’un devis. Il sera aussi à votre écoute pour vous guider dans votre choix et sera à même de réaliser l’installation de votre éclairage.

Jardin de Verone : conseils pour créer un jardin italien