La disposition des pierres de sa cascade

Le moyen le plus efficace pour magnifier son jardin, c’est d’installer une cascade au milieu de son bassin. La cascade reflète la zen attitude et mettra l’accent sur le côté naturel et stylé de votre jardin.

Lorsque le bassin est aussi entouré de plantes, le rendu sera encore plus esthétique. Alors, vous aussi vous voulez vous laisser séduire par ce style qui est en train de gagner le cœur de plus en plus de propriétaires ? Vous souhaitez commencer l’installation d’une cascade dans votre jardin, mais vous ne savez pas par où et comment procéder ?  Pas de soucis ! Dans cet article, nous allons vous éclairer sur toutes les étapes pour construire une cascade naturelle de jardin. Retrouvez par la même occasion nos astuces pour avoir une cascade en pierre réussie.

Construction d’une cascade : zoom sur les différentes étapes

Pourquoi les cascades sont-elles devenues aussi apprécié aujourd’hui ? Tout simplement parce que le bruit d’eau qui s’en découle est à la fois apaisant et doux. D’autant plus qu’au niveau de son design, une cascade, confère au jardin une touche de féeries qui fait toute la différence.

  • Pour construire une cascade, afin que les moindres détails ne soient pas oubliés, la première étape consiste à dessiner un plan. Dans un premier temps, vous devrez déterminer l’endroit où vous allez pouvoir installer votre cascade. Sachez qu’il est préférable de la mettre sur une pente naturelle. Dans la mesure où votre terrain est plat, pensez à creuser la pente par vos propres moyens. N’oubliez pas que pour une pente, vous aurez besoin d’un dénivelé de 5 cm à chaque 3 mètres. Ensuite, pensez à calculer la quantité d’eau qui va passer sur les flots de votre cascade. Pour 50 cm à 1 m de flot, il faudra 20 litres d’eau tous les 30 cm.
  • Une fois que le plan sera dessiné, vous devrez vous procurer des matériaux adéquats : blocs de roche, rochers et gravier.
  • Une fois que vous aurez tous les matériaux, vous pourrez commencer les travaux. Marquez l’emplacement de votre future cascade avec une bombe de peinture. Commencez par la suite à creuser les fondations sans oublier la zone pour le bassin inférieur. Une fois que ce sera fait, vous pourrez le mettre en place. Envisagez où vous allez orienter votre déversoir et vérifier les installations électriques ainsi que la pompe ou l’eau va passer.
  • Une fois que vous aurez fini ces étapes, vous pouvez disposer les blocs de roche. C’est l’étape de la finition de la construction d’une cascade. Il est important de mettre le point sur la disposition des pierres pour sa cascade. Placer les rochers les plus gros pour pouvoir visualiser l’ensemble de la cascade. Le rendu sera également naturel et plus esthétique. Pour stabiliser les gros rochers, vous aurez besoin d’utiliser du mortier. Et pour éviter que l’eau ne s’échappe de votre cascade, entassez les plus petites pierres et le gravier sur les côtés du déversoir. La dernière étape de la conception d’une cascade consiste à allumer la pompe et vérifier que l’eau s’écoule correctement sans fuite. Dans le cas où vous remarquez des petites crevasses entre les pierres, comblez-les avec une mousse pour cascade. Veillez à en mettre une légère couche à chaque fois, sinon au fur et à mesure que l’humidité s’y accumule, la mousse pourrait gonfler.
     
Jardin de Verone : conseils pour créer un jardin italien