Comment construire les allées de son jardin

Vous avez tout fait pour rendre votre jardin à la fois design et attrayant ? Vous avez investi dans son aménagement en installant un bassin avec une cascade, vous avez investi dans des plantes attrayantes ainsi que des accessoires et des mobiliers authentiques ?

Pourtant, vous n’arrivez pas à avoir cette petite touche de magie qui fait toute la différence ? C’est peut être que vous avez oublié d’aménager une allée. Le secret d’un jardin sublime repose sur la prise en compte des petits détails pendant l’aménagement. Alors, vous voulez réaliser une allée de jardin ? Vous souhaitez savoir comment faire une allée ? Comment choisir les matériaux de son allée ? Retrouvez dans cet article, tous les détails qui pourront vous être utile.

La conception d’une allée : les bases à savoir

Pourquoi aménager une allée ? Tout simplement parce que cette dernière vous permettra de cheminer d’un point à un autre. D’un autre côté, si votre jardin a l’air encombré, une allée pourra servir à donner plus d’esthétisme à votre propriété. Toutefois, avant de commencer les travaux d’aménagement, vous devez avant tout définir le projet d’allée. Vous devez déterminer vos besoins en vous posant les bonnes questions. Ensuite, vous aurez différentes possibilités d’aménagement :

  • Les allées utilitaires : cette allée, comme son nom l’indique, servira à relier deux points de votre propriété exemple de la maison au portail. Elle doit être aménagée de façon commode et rectiligne. Le but est de raccourcir et faciliter le cheminement.
  • Les allées d’agrément : une allée d’agrément, au sens propre du terme, servira pour faire découvrir l’ensemble de votre jardin en se promenant. Cette allée est à privilégier pour les jardins ayant une surface assez large.
  • Les allées carrossables : si vous souhaitez aménager une allée carrossable, il est préférable de prévoir une largeur de 3 mètres avec un trajet rectiligne.
  • Les allées piétonnes : pour aménager une allée piétonne, prévoyez au moins 80 cm de large pour une allée à travers vos plantations et 1,50 m de large pour le passage en bordure de votre maison.

La réalisation du tracé

Après avoir définit votre projet, la prochaine étape consiste à dessiner votre allée sur un plan. Dans la mesure où il s’agit d’une allée rectiligne, vous pouvez oublier cette étape. Par contre, s’il s’agit d’une allée d’agrément et piétonne, il faudra penser à bien préciser chaque détail. Les allées de jardin à l’italienne composant principal du dessin géométrique. D’où tout l’intérêt de faire un dessin avant tout afin d’éviter les erreurs. Une fois que vous aurez fini votre plan de dessin, vous pourrez matérialiser le tracé de votre allée avec un cordeau pour les modèles rectilignes et avec un tuyau d’arrosage souple pour les modèles courbés.

Les différents matériaux utilisés pour une allée de jardin

En ce qui concerne les matériaux, vous avez un large choix. Parmi les plus plébiscités se trouve le broyat, les caillebotis de bois, le gravier, le béton, le pavé, les briques et la pierre. Pour les allées piétonnes, le broyat, les briques et la pierre sont les matériaux les plus souvent utilisés. Ils répondent à tous les critères de choix : esthétisme, durabilité et facilité d’entretien. Le béton, le pavé et le gravier, eux, conviennent à tous types d’allées et sont tout aussi économiques que design.

Jardin de Verone : conseils pour créer un jardin italien