Quelles plantes choisir pour son bassin de jardin

Les bassins de jardin qui disposent de pentes douces favorisent un peuplement varié d’un mélange de plantes de berges et de plantes immergées.

Dans le cadre de notre série d’articles portant sur la création d’un bassin de jardin, voici des astuces pour choisir les plantes aquatiques.

Trois catégories de plantes aquatiques en fonction du bassin

Les plantes aquatiques incontournables pour un bassin sont réparties en trois catégories, en lien avec l’emplacement et le bassin.

Autour du bassin

Les plantes se développant autour du bassin évoquent le milieu aquatique avec des feuilles élancées, notamment les roseaux. D’autres plantes sont caractérisées par des feuilles luisantes et larges.

En bordure ou sur les berges du bassin

Une gamme étendue de plantes aux formes et couleurs variées créent une composition classique.

Alors que la majorité de ces plantes ont les pieds dans l’eau, d’autres se développent dans un sol sec situé à une certaine distance de l’eau du bassin.

Parmi les atouts des plantes flottantes, outre la fonction décorative, elles permettent de camoufler la bâche du bassin, en plus de purifier l’eau, servir de refuge aux alevins, et d’offrir une protection aux petits animaux qui veulent atteindre le bord de l’eau pour s’abreuver ou se nourrir.

  • SOLS HUMIDES : Zantedeschia, scirpus, lobelia, lychnis, hypericum, iris, houttuynia, Dryopteris, darmeras.
  • SOLS FRAIS : Cardamine, equisetum, crocosmias, carex, cannas, astilbes, achemilles.
  • SOLS SECS : Achillées, érigerons, épimediums, brunneras, géraniums vivaces, heuchères.

En eaux profondes

Les plantes qui ont besoin d’une certaine profondeur pour croître, entre -50 centimètres à 1,50 mètre, sont désignées sous le nom de nymphéas. Elles produisent un bassin fleuri, comme les nénuphars, qui disposent de larges feuilles arrondies flottant à la surface de l’eau, sur lesquelles reposent de somptueuses fleurs blanches, rougeâtres, violacées, ou jaunes.

D’autres plantes immergées fournissent des feuillages ornementaux.

Les plantes rustiques

Quand vient le temps d’embellir son extérieur avec un jardin d’eau, il importe de porter attention aux plantes flottantes rustiques qui offrent davantage de résistance que les plantes non-rustiques (que vous aurez à retirer du bassin pendant la saison froide).

  • LENTILLE D’EAU : Cette plante est désignée avec plusieurs taxions distincts (Lemna turionifera, Lemna minor, Lemna trisulca, Spirodela polyrhiza, Wolffia arrhiza, Lemna gibba). Elle prolifère rapidement. Elle purifie l’eau, produit de l’ombre à la faune, et sert de nourriture aux poissons. Retirez le surplus à l’aide d’une épuisette, pour éviter une extension trop imposante de la population de la lentille d’eau dans votre bassin.
  • MORÈNE DES GRENOUILLES : L’Hydrocharis morsus-ranae a des feuilles en losanges qui croissent en rosettes. Cette plante dispose de petites feuilles blanches flottant au-dessus de la surface de l’eau. Elle se dépose au fond du bassin au cours de l’hiver et se reforme au printemps.
  • MORÈNE DES GRENOUILLES : Un peu plus rare, l’Hydrocharis morsus-ranae génère des tapis de feuilles arrondies, d’environ 5 centimètres de diamètre. Il s’agit d’un support idéal pour les grenouilles, qui les affectionnent pour s’y dorer au soleil.

Les plantes non rustiques

  • LAITUES D’EAU : Les Pistia stratiotes ressemblent aux laitues, avec des feuilles vert clair. Ces plantes requièrent un environnement riche en nutriments et des températures chaudes.
  • JACINTHE D’EAU : Cette plante provient des zones tropicales. L’Eichornia crassipes produit de superbes floraisons, perdurant du mois de juin jusqu’aux premiers gels. Les feuilles ornementales sont munies de ronds flotteurs.
Jardin de Verone : conseils pour créer un jardin italien