Entretien du bassin de jardin en automne, le grand nettoyage

À l’automne, il importe de nettoyer un bassin avant que les débris de végétaux pourrissent, encombrent le bassin et nuisent à cet écosystème. Il s’agit d’un travail délicat exigeant d’avoir recours à des outils et techniques appropriés.

Voici nos astuces d’entretien d’un bassin de jardin comment garder une eau claire.

Se munir des bons outils pour un nettoyage optimal

Pour l’entretien du bassin en automne, vous aurez besoin de plusieurs outils.

  • Râteau ou balai à gazon souple pour bassins disposant d’une bâche. Il importe de manier cet outil avec précaution en l’utilisant à l’envers pour retirer les feuilles flottant à la surface.
  • Épuisette ou fourche pour bassins en béton.
  • Sécateur et cisaille pour tailler les plantes.
  • Brosse pour le nettoyage des margelles.
  • Dans le cas d’un nettoyage complet, une pompe pour vider le bassin.
  • Dans un jardin biologique, il va de soi qu’aucun produit biologique n’est préconisé, et cela inclut les algicides.

Des travaux indispensables

Le nettoyage de son bassin selon les saisons est indispensable pour le maintien de l’équilibre du bassin et la préservation des plantes et poissons.

À l’automne, les travaux de nettoyage s’avèrent particulièrement important. Sinon, des algues filamenteuses pourraient se développer au printemps suivant. Une eau contenant moins d’oxygène a tendance à devenir nauséabonde, et nuit aux organismes de l’écosystème.

De quelle manière procéder au grand nettoyage d’automne ?

S’occuper de son bassin ou de sa fontaine en automne implique d’effectuer un certain nombre de tâches de nettoyage. Une astuce pour se faciliter la tâche consiste à tendre un filet sur le bassin avant la chute des feuilles.

Sinon, retirer les feuilles flottant en surface avec une épuisette. Par ailleurs, les lentilles d’eau qui ont tendance à être envahissantes, devraient également être retirées. Les plantes de berges devenues envahissantes devraient être arrachées.

Avec une épuisette, retirez le reste des feuilles mortes, débris végétaux et brindilles qui encombrent le fond du bassin. Ces débris peuvent être ajoutés au compost, à condition de les laisser sécher pendant quelques jours au soleil.

Les soins à apporter à certaines plantes

Retirez les plantes aquatiques cultivées dans des paniers qui pourraient geler si elles se trouvent trop près de la surface. Après avoir complété le grand nettoyage, vous pourrez les tailler et les déposer en grande profondeur pour l’hiver. Au printemps, ces plantes devraient avoir survécu et pourront être remontées.

Retirez les plantes gélives aquatiques qui sont cultivées en pots. Nettoyez-les et installez-les à l’abris du gel dans un local lumineux et frais.

Les bassins hébergeant des poissons

Les bassins contenant des poissons demandent plus de dextérité et de précautions (pour ne pas les blesser). Les manœuvres qui suivent devront être complétées le plus rapidement possible.

Commencer par vider le bassin jusqu’à 20 centimètres du fond. Avec une épuisette, attrapez les poissons et transférez-les dans un grand contenant placé dans un endroit ombragé (comme une poubelle en plastique), que vous aurez rempli préalablement d’eau du bassin.

Après avoir nettoyé le fond du bassin, vous pourrez remettre les poissons seulement lorsque la température de l’eau du bassin aura atteint celle du bac de poissons (une légère différence de température peut aussi convenir). Déversez lentement le bac de poissons dans le bassin.

Comment vider complètement un bassin

Quand il s’est accumulé des sédiments au fond d’un bassin colonisé par les algues, le bassin doit être vidé entièrement, puis nettoyé, avant d’être rempli de nouveau avec de l’eau propre.

Cette opération est nécessaire pour réparer une fuite repérée dans la toile ou une fissure de maçonnerie.

Retirez les plantes oxygénantes et décoratives en les mettant dans des seaux. Placez-les dans un emplacement situé à l’ombre.

Mettez aussi quelques seaux d’eau de côté (qui servira à la fin de l’opération de grand nettoyage).

MÉTHODE DE SIPHONNAGE : Cela consiste à siphonner l’eau en utilisant un tuyau d’arrosage.

POMPAGE : Une autre méthode consiste à pomper l’eau jusqu’à la vase.
NETTOYAGE DES PAROIS : Frottez avec une brosse les parois pour les nettoyer. Utilisez un jet d’eau pour rincer, et videz ensuite l’eau souillée.

Remettez les plantes en place, puis remplissez le bassin avec de l’eau propre. Déversez les seaux d’ancienne eau afin d’accélérer le retour à l’équilibre biologique de l’eau du bassin.

Jardin de Verone : conseils pour créer un jardin italien