La fontaine marocaine

Le Maroc est l’un des pays d’Afrique où les pièces d’eau occupent une place privilégiée aussi bien à l’intérieur des habitations que dans le jardin. Elles y procurent calme et fraîcheur.

Les différents styles de fontaines caractérisent surtout les villes marocaines et leur expansion s’étend aujourd’hui à l’échelle planétaire pour inspirer tous les inconditionnels d’une fontaine pour une ambiance ethnique.

Créer une fontaine pour une ambiance ethnique

Que ce soit dans le jardin, ou à l’intérieur de l’habitation, le style de la fontaine marocaine inspire bien de particuliers dans la mesure où les formes épurées et le mélange de couleurs chatoyantes du bassin ou de la vasque sont propices à la relaxation et à la méditation. Si les Marocains adoptaient depuis des lustres la fontaine centrale, ou encore la fontaine murale dans le patio ou dans une des pièces principales de réception, l’idée s’est étendue à tous les autres pays dont européens d’apporter cette ambiance nord-africaine dans leur jardin par le biais d’une fontaine pour une ambiance ethnique. Les formes géométriques, ou en étoile, les savantes reproductions de diverses formes animales ou végétales, les nuances de tons, les subtilités des mosaïques, qui caractérisent surtout l’art marocain, ainsi que les sculptures ethniques orientales d’une fontaine marocaine qui s’inspirent de l’art hispano-mauresque incitent la convoitise d’une telle installation dans son jardin.

les différents styles de fontaines

Le style de fontaine marocaine a réussi de séduire les adeptes de plan d’eau. Ainsi, pour vous aider à déterminer Pour quel type de fontaine opter, voici quelques éléments indicatifs sur les différents styles de fontaines marocaines avec leurs caractéristiques.

  • fontaine murale

Ce modèle traditionnel marocain se présente comme une borne surmontée d’un robinet et avec ou sans vasque. Ses techniques de décoration remontent au 12ème siècle. La borne est posée sur le sol et adossée à un mur de l’habitation ou de l’extérieur. Elle est fabriquée en pierre avec un revêtement de zelliges, des carreaux émaillés. La borne est recouverte de dessins et d’arabesques de type oriental, généralement faits à la main par des artisans traditionnels. La fontaine murale peut servir à la fois de décoration et de bac de rafraîchissement grâce à son eau généralement claire et limpide et dont l’alimentation se fait à l’aide de pompe à circuit fermé.

  • fontaine centrale

Chez les Marocains, cette structure trônait en évidence au milieu du patio ou d’une pièce avec comme fonction principale, d’agrémenter et de décorer. De plus, le ruissellement de l’eau était propice à la contemplation et à la relaxation. La fontaine centrale, aujourd’hui en vogue dans les jardins européens, entre autres, est constituée d’un bassin de fontaine et mosaïque à simple ou plusieurs vasques, d’un système de jet d’eau en leur milieu, alimenté par une pompe. En termes de matériaux, elle est conçue dans de la pierre, ou dans du marbre, sur lesquels on mettra un revêtement de carrelage aux couleurs bigarrées. Aujourd’hui, ce genre de structure en mosaïque est très répandu dans les pays européens pour agrémenter un grand jardin. Elle peut même décorer un étang de jardin d’autant plus que la structure, étant en dur, résiste parfaitement à de longs séjours dans l’eau.

  •  En marbre sculpté

Le modèle en marbre est actuellement très prisé. Sans altérer le style oriental d’une fontaine marocaine, ce genre de fontaine et mosaïque est réalisé sur commande. Vous pouvez lui donner la forme voulue, en étoile, géométrique? car le marbre peut être taillé, de même que vous pouvez faire faire un fronton en mosaïque soit avec du marbre, soit avec un carrelage classique pour donner un aspect contemporain tout en préservant l’esprit marocain traditionnel.

Jardin de Verone : conseils pour créer un jardin italien