Top 10 des plantes parfumées de Méditerranée

Le parfum est une dimension sensorielle indissociable des jardins du Sud. Le bassin méditerranéen regorge de plantes sauvages aux odeurs typiques, marquées par une atmosphère chaude et sèche. Disposés en massifs, en bordures ou en ornement de façades, fleurs et arbustes parfumés nous rappellent à tous des effluves de vacances.

Arbustes, vivaces fleuries ou grimpantes, découvrez les plus belles variétés pour créer votre jardin parfumé.

Le buddléia, « l’arbre à papillons »

La floraison généreuse du buddléia (Buddléia davidii) enchantera le jardin tout au long de l’été. Originaire d’Asie, il offre un feuillage touffu gris-vert très décoratif. Dès juin, ses branches se couvrent de belles panicules de fleurs blanches ou violet-mauve pour les variétés sauvages, mais aussi bleu, violet ou rose pour les variétés horticoles.

Surnommé le « lilas d’été », il diffuse un parfum suave irrésistible pour les papillons, qui viendront le butiner tout au long de sa floraison.

On le cultive sur tout type de sol, même calcaires ou caillouteux. Le buddléia supporte bien les fortes chaleurs, et nécessite très peu d’entretien. Toutefois, même si la taille n’est pas obligatoire, elle stimule la floraison : vous pouvez supprimer les rameaux de l’année passée à 5 cm du vieux bois.

L’hélichryse d’Italie

L’hélichryse d’Italie (Elichrysum Italicum) provient du bassin méditerranéen. Elle est formée d’un petit buisson aux feuilles argentées, d’une cinquantaine de centimètres de haut. La remarquable longévité de ses petites fleurs jaunes d’or, qui ne fanent pas, lui vaut le surnom « d’immortelle d’Italie ». Ces dernières possèdent d’autres propriétés exceptionnelles : on l’utilise sous forme d’huile essentielle pour ses vertus anti inflammatoires et anti coagulante.

L’hélichryse diffuse un parfum singulier, teinté de notes boisées et épicées : c’est pourquoi on l’appelle aussi « plante curry ». Sa floraison a lieu au début de l’été, entre juin et juillet. En plus de décorer vos allées de sa couleur dorée, elle exhale un parfum pour le moins original !

La « belle de nuit »

Sa floraison généreuse et sa croissance rapide permettent de fleurir massifs et bordures de jardin. On peut également la cultiver en pot, pour fleurir balcons et terrasses à la tombée de la nuit.

La belle de nuit (à ne pas confondre avec la belle de jour) est une herbacée vivace tubéreuse, qui possède un port très ramifié. Ses fleurs en trompettes présente de nombreuses couleurs : blanc, rouge, jaune, rose et même des coloris panachés. Délicieusement parfumées, elles ne s’épanouissent qu’en fin de journée pour libérer leur senteur. Installez-la près d’une maison, sur un balcon ou une terrasse pour parfumer vos soirées d’été !

On cultive la belle de nuit dans un sol drainé, pour une floraison de juin à septembre. Une exposition à l’Est permet une ouverture des fleurs plus rapide en fin de journée, car c’est la diminution de l’intensité lumineuse qui la provoque.

Le chèvrefeuille

Le chèvrefeuille est une plante grimpante particulièrement odorante, très appréciée pour sa floraison abondante très parfumée. Ses délicates fleurs blanc crème embaument les soirées d’été d’un doux parfum jasminé.

L’espèce qui embaume le plus est le Lonicera fragrantissima, également appelé chèvrefeuille odorant ou chèvrefeuille d’hiver. Cette variété arbustive (non grimpant) possède un feuillage semi-persistant, et une floraison extraordinairement parfumée en plein cœur de l’hiver (vers février). On le cultive dans tout type de sol, le pied à l’ombre et le feuillage bien exposé.

Toutefois, il exige un minimum d’entretien : une taille régulière des branches les plus âgées ou des rameaux mal placés lui permettra de conserver une forme harmonieuse.

L’oranger du Mexique

Originaire d’Amérique centrale, l’oranger du Mexique (Choisya ternata) s’est acclimaté dans nos régions. Cet arbuste ornemental forme une haie libre très fleurie, arborant des bouquets de fleurs blanches à la fin du printemps. Ses fleurs, mais surtout ses feuilles brillantes dégagent une délicieuse odeur, proche de celle de la fleur d’oranger.

On peut l’utiliser en haie libre très fleurie, en grand massif, pour former des bordures ou encore en sujet isolé. L’oranger du Mexique est peu exigeant en climat doux, et supporte toutes les expositions. Bien qu’il soit rustique, un voile d’hivernage lui sera profitable pour supporter les basses températures. Découvrez ici tous nos conseils pour tout savoir sur la culture des agrumes !

Le pois de senteur

Vous débutez en jardinage ? Le pois de senteur est l’une des plantes les plus faciles d’entretien : son semis réussit à tous les coûts ! Il s’agit d’une légumineuse grimpante, dont les lianes volubiles présentent de multiples fleurs papillons aux couleurs tendres. Choisissez la variété Lathyrus odoratus, qui dégage un parfum délicat, dont la fragrance est souvent utilisée en parfumerie.

On l’utilise souvent pour garnir des treillages ou un grillage de clôture. Le pois de senteur est idéal pour habiller une façade provençale, mais il existe également des variétés basses, voire naines, parfaites pour former de jolies bordures. Il se cultive dans un sol ordinaire, en pot ou en pleine terre, idéalement en plein soleil. Sa floraison a lieu de juillet à octobre.

Le laurier rose

Le laurier rose ‘Villa romaine’ est un arbuste ornemental très florifère. Certaines variétés, comme la ‘Villa romaine’ sont appréciées pour leur résistance au froid et à la sécheresse. Si vous voulez un laurier rose très parfumé, choisissez plutôt des variétés comme Mont-Blanc, Oasis, Aramis, Madame Allen ou encore Tamoure. Certaines dégageront un intense parfum de miel aux heures les plus chaudes de la journée.

On apprécie le laurier rose pour ses couleurs chatoyantes, allant du rose clair au rouge foncé, qui embaumera jardins, balcons et terrasses tout au long de l’été. Il nécessite toutefois un arrosage copieux en période estivale, et s’épanouit dans un sol bien drainé et bien exposé au soleil.

NB : Attention, le laurier rose est une espèce toxique : lavez-vous les mains après l’avoir taillé !

L’alysse

Cette plante décorative se contente de très peu de terre et forme des touffes tapissantes, idéales pour les massifs, les murets fleuris ou les rocailles. L’alysse forme des boules de fleurs dorées, blanches ou de couleurs pastel, et diffuse un parfum suave de miel.

L’alysse est une plante de mur qui préfère les sols secs, bien drainés voire sableux, et apprécie le plein soleil. Très facile à vivre, elle ne nécessite un arrosage qu’en cas de sécheresse, et possède une excellente rusticité. Il existe plusieurs espèces vivaces ou annuelles, mais la variété ‘Rosy O’Day’ (espèce d’alysse odorante) est particulièrement parfumée.

La lantana

Cette plante méditerranéenne est un arbuste à la floraison généreuse et très parfumée. De mai jusqu’à octobre, le lantana se pare de nombreuses petites fleurs, souvent jaunes, orange ou rouge vif. On retrouve également des cultivars aux fleurons blancs, roses ou encore violets.

Son feuillage très parfumé répand des effluves corsés, épicés et parfois même citronnés (Lantana camara). Sa culture est très facile, à condition de respecter une bonne exposition au soleil. En pleine terre, le lantana résiste plutôt bien à la sécheresse. Cultivé en pot, il nécessite un arrosage modéré en été. Il s’agit d’un arbuste à croissance rapide, utilisé en arrière-plan de parterre ou parfois en haie.

Le lys de la Madone

Le lys blanc, ou lys de la Madone (Lilium candidum) arbore de grandes fleurs blanches très élégantes. Ces dernières exhalent un parfum suave, parfois entêtant. Vivace bulbeuse et herbacée, elle préfère les sols légers et une bonne exposition. Le lys est facile à vivre et nécessite peu de soins. Ses larges fleurs évasées éclatantes apparaissent de mai à juillet.

Et pour fleurir vos terrasses et balcons, découvrez le top 10 de plantes méditerranéennes en pot pour fleurir vos balcons et terrasses !

Jardin de Verone : conseils pour créer un jardin italien