L’importance de la géométrie dans le jardin Italien

Les végétaux et minéraux sont représentés dans les jardins à l’italienne dans un espace aménagé rigoureusement d’une façon très géométrique et symétrique.

La composition de ces jardins est généralement conçue dans des ensembles assez vastes, qui sont étagés en terrasses, de telle sorte à s’ouvrir sur de larges perspectives. Dans le cadre de nos articles portant sur le labyrinthe végétal la perfection géométrique, voici un aperçu de la constitution en terrasse des jardins Italiens.

Les caractéristiques du jardin Italien

Le jardin à l’italienne est caractérisé par des plan horizontaux étagés en plusieurs terrasses. Les végétaux y sont soigneusement taillés, ce qui rehausse la beauté des paysages environnants.

L’aménagement paysager intègre des statues antiques en pierre, contrastant avec la présence d’eau reposante, fontaines, jets d’eau, cascades et bassins. Ces éléments bénéficient d’un emplacement stratégique. Les parterres sont découpés en des motifs géométriques.

Les végétaux les plus fréquemment utilisés sont :

  • le laurier noble,
  • l’if,
  • le chêne vert,
  • le mandarinier,
  • le germandrée,
  • l’amandier doux,
  • le charme,
  • la lavande,
  • les bougainvilliers,
  • le buis,
  • la grenade,
  • et le genévrier.

Les jardins à l’italienne sont aménagés sur des terrains en pente, de telle sorte que les visiteurs profitent au maximum de la vue. Les allées composant principal du dessin géométrique bordent des perspectives visuelles qui s’ouvrent sur le paysage. Le moindre détail est soigneusement aménagé, afin d’être en harmonie avec le paysage.

La structure géométrique dans le jardin Italien

Figurant parmi les jalons de l’histoire du jardinage, le jardin italien classique continue d’être une source d’inspiration pour les architectes paysagistes dans leur conception d’espaces verts. Ce type de jardin a émergé au cours de la Renaissance.
La structure géométrique dans le jardin Italien constitue sa principale caractéristique. Les structures architecturales et les plantes sont disposées géométriquement.

La composition s’effectue par le concepteur dans des unités plus grandes, qui sont intégrées dans des terrasses superposées, le tout s’harmonisant avec de larges perspectives. Voilà pourquoi il est dit du jardin Italien qu’il exploite le paysage environnant : l’espace en terrasses les jardins reliés au paysage.

La structure géométrique incorpore non seulement les végétaux, mais également les caractéristiques de l’eau et les éléments architecturaux.

Comment délimiter les espaces dans un jardin

Faites appel à un architecte paysagiste pour créer un jardin à l’italienne et délimiter les espaces dans un aménagement extérieur. Cet expert sera en mesure de concevoir des terrasses et de respecter les principes de la géométrie.

L’architecte paysagiste utilisera un amalgame de matériaux et de végétaux pour délimiter des espaces. Par exemple, les haies positionnées stratégiquement peuvent former un savant labyrinthe ou séparations naturelles. Les arbustes peuvent être alignés en alternance avec des arceaux ou treillages, sur lesquels viendront croître des plantes grimpantes.

Les allées droites sont délimitées à l’aide de piquets, les angles étant tracés au cordeau.

En ce qui concerne les courbes d’allées circulaires, le centre est marqué à l’aide d’un piquet. Des cercles concentriques peuvent être tracés à l’aide d’une corde et du calcaire broyé.

Lorsque le design du jardin comporte un amalgame de lignes droites et de courbes, comme cela est le cas dans le modèle de la Renaissance, cette complexité est gérée en établissant un quadrillage de la parcelle. Cette technique permet de reporter sur le sol les repères nécessaires au traçage des allées et ainsi de procéder à l’installation des éléments architecturaux et des végétaux dans le respect des volumes géométriques, selon les plans de l’architecte paysagiste.

Jardin de Verone : conseils pour créer un jardin italien